Les particularités de la rhinoplastie chez l’homme

par | 9 novembre 2022 | chirurgie plastique, rhinoplastie

 

La rhinoplastie, destinée à améliorer l’esthétique du nez, est pratiquée chez les femmes comme chez les hommes.

Mais en raison de particularités anatomiques propres aux nez masculins et d’attentes spécifiques des hommes quant aux résultats de la rhinoplastie, il existe certaines différences. Elles portent sur l’indication, la réalisation technique de l’intervention et ses suites.

 

Zoom sur le nez masculin

 

Le nez masculin présente des caractéristiques propres qui le distinguent des nez féminins, sur plusieurs plans.

  • Les hommes ont des traits moins fins que les femmes. L’angle naso-labial (entre la lèvre supérieure et la collumelle, partie du nez située entre les deux narines) comme l’angle naso-frontal (entre l’arête du nez et le front) sont plus fermés chez l’homme que chez la femme. Le nez est généralement plus large, notamment la pointe, sans que cela produise pour autant un effet disgracieux. Ce qui peut passer pour un défaut chez la femme, comme une bosse ou un nez fort, n’est pas toujours considéré comme tel chez l’homme.
  • La peau des hommes est généralement plus épaisse et plus grasse que celle des femmes.
  • Les hommes présentent, plus souvent que les femmes, des antécédents de traumatisme au niveau du nez, en raison par exemple d’une pratique sportive (rugby, boxe), ce qui peut avoir une influence sur l’ampleur de l’intervention.
  • Les hommes ont plus fréquemment des troubles ventilatoires, comme les ronflements, qui justifient un traitement sur le plan fonctionnel.

 

Dans quels cas un homme peut-il avoir recours à une rhinoplastie ?

 

L’indication d’une rhinoplastie chez un homme peut évidemment être exclusivement esthétique : nez trop gros, trop large, à la pointe tombante, bosse, etc. Le plus souvent, l’objectif n’est alors pas d’affiner le nez, mais de le remodeler pour lui donner un aspect plus harmonieux, tout en restant dans les standards masculins, sauf demande particulière.

Il peut aussi arriver que l’indication esthétique se double d’une indication fonctionnelle, en raison de problèmes ventilatoires (par exemple des ronflements) ou à la suite d’un accident qui a « abîmé » le nez.

 

Y-a-t-il des particularités dans le déroulement de l’intervention chirurgicale ?

 

La technique chirurgicale, sous anesthésie générale, varie selon l’indication retenue. Les gestes à visée esthétique sont généralement moins marqués que chez la femme :

  • pour l’atténuation d’une bosse, il ne sera pas nécessaire de creuser le dos du nez : la morphologie masculine s’accommode d’un dos du nez droit ;
  • la position de la pointe du nez ne doit pas le raccourcir exagérément ;
  • il est plus rare de retirer du cartilage chez l’homme, car cela affinerait le nez d’une manière trop importante et nuirait à l’équilibre du visage.

Les suites opératoires sont les mêmes que pour les femmes, à l’exception de l’œdème qui peut persister un peu plus longtemps chez l’homme en raison de l’épaisseur de la peau.

Comme chez la femme, les résultats peuvent être appréciés sous un délai d’un mois. L’aspect définitif du nez n’est pas obtenu avant un an à dix-huit mois.

Qu'avez-vous pensé de cette page ? Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Prendre RDV avec un chirurgien spécialiste à Paris

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *