Chirurgie des fesses à Paris (augmentation fessier)

L’augmentation du volume des fesses est un geste chirurgical très répandu aujourd’hui. Cette chirurgie permet d’augmenter la taille des fesses et, surtout pour la femme, contribue à améliorer la silhouette, même quand la personne est habillée.

E

Augmentation fessiers : définition et objectifs

 L’augmentation des fesses permet d’améliorer les proportions d’un corps qui manque de volume au niveau du bassin et esthétiquement permet d’avoir un bon “Lato B”. Le corps devient plus harmonieux dans son ensemble. Cette intervention est réalisée avec un seul but : l’esthétique.

Pour obtenir l’augmentation des fesses, le patient a deux possibilités : les implants en silicone (implant fessier) ou l’injection de sa propre graisse que l’on appelle graisse autologue (lipofilling-lipostructure-transfert de graisse / lipofilling fessier).

 

Implant fessier : implants en silicone

Les implants fessiers actuellement utilisés sont composés d’une enveloppe et d’un produit de remplissage. Ils diffèrent des implants mammaires par une enveloppe plus épaisse et un gel de remplissage plus cohésif.

L’enveloppe est toujours constituée d’un élastomère de silicone. L’implant est dit « prérempli » car le produit de remplissage a été incorporé en usine. La gamme des différents volumes est donc fixée par le fabricant.

 

Cette méthode a le gros avantage d’obtenir un résultat immédiat, en une seule fois, et l’inconvénient d’être substituée dans le temps (pas de date d’expiration : la substitution peut être faite après 5 ans ou après 30 ans, la durée est imprévisible).

 

Lipofilling fessier – lipostructure des fesses

Cette méthode réalisée avec la propre graisse, permet d’obtenir un bon volume de la fesse, mais nécessite parfois d’une deuxième séance afin d’avoir le résultat désiré. Trois mois après l’intervention, une partie de la graisse implantée mourra avec une conséquente perte de volume (généralement 30%). Si le patient désire plus de volume, il effectuera une deuxième intervention.

Un autre inconvénient est le physique du patient : il est essentiel d’avoir assez de graisse pour pouvoir obtenir une bonne augmentation des fesses.

Le résultat est définitif mais il subira les variations de poids de la personne.

E

Les indications de la chirurgie des fesses

Cette chirurgie permet de bien modifier la silhouette et d’obtenir un résultat durable dans le temps.

Les patients trop maigres, trop petits, ou bien au contraire trop grands mais avec des petites fesses, peuvent tous bénéficier de ce traitement et avoir une harmonisation de la silhouette.

 

Selon la demande du patient et la disponibilité du volume de graisse, le chirurgien suggère le positionnement d’un implant fessier ou l’injection de graisse (lipofilling fessier). Le résultat est très similaire, mais il est vrai que l’injection de la propre graisse donne un résultat très naturel.

Si le patient souhaite un gros volume, l’implant fessier est le meilleur moyen pour l’obtenir.

E

Augmentation fessiers : quand faire l’intervention ?

L’intervention peut être lourde, si pratiqué avec des gros implants ou avec le transfert de graisse associé à une liposuccion.

Souvent les patients demandent de traiter plusieurs zones en même temps, la liposuccion est donc étendue. Dans ces cas le patient peut avoir une sensation de fatigue pendant 1 semaine.

De plus il portera une gaine pendant 1 mois. Il est vrai que pendant la période de forte chaleur, le port de la gaine est décrit parfois comme gênant.

Il est bien de choisir une période plus propice et prévoir une semaine de repos sans travailler ni voyager.

La chirurgie avec implant est plus douloureuse que l’injection de graisse autologue. Pendant 1 semaine, il est conseillé de ne pas trop marcher.

Dans tous les cas, que ce soit pour la graisse ou pour l’implant en silicone le patient peut s’asseoir normalement.

E

L’origine de la chirurgie des fesses

L’Amérique latine a été la première à lancer ce type d’intervention. La mode du « lato B » vient du Brésil où tout le monde se promène sur la plage en string avec un joli fessier.

Depuis quelques années les chirurgiens européens se sont lancés dans cette pratique. Aujourd’hui cette technique est bien rodée et sans risque particulier.

Les cicatrices sont discrètes et le résultat est frappant.

E

La consultation de la chirurgie des fesses

La morphologie de la personne est très importante pour choisir la taille de l’implant ou décider de la quantité de graisse à injecter pour obtenir le résultat demandé.

Deux consultations permettront au patient et au chirurgien de bien fixer les objectifs de l’intervention et obtenir le volume demandé.

L’usage des photographies et de la simulation virtuelle donnent une idée assez précise du changement et permettent au patient de se projeter avec le résultat.

 

Au cours de la première consultation le patient choisira la technique la plus adaptée et de faira le choix entre l’injection de sa propre graisse et l’implant en silicone.

 

La deuxième consultation sera dédiée au choix du volume et du changement de taille à envisager.

Un bilan pré-opératoire sera demandé de façon systématique.

Le médecin anesthésiste devra être vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. On vous demandera de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l’intervention.

E

L’intervention de la chirurgie des fesses

Il est recommandé d’éviter de fumer et de prendre des anti-inflammatoires avant l’intervention.

Le jour même, le patient effectuera une douche à la bétadine, parlera avec le chirurgien pour les derniers détails, pour confirmer la taille des fesses voulues, prendre des photos et discuter encore de la période post-opératoire.  

En cas de pose d’implant, le patient sera en position prône (sur le ventre), les incisions, négligeables, seront sur le sillon inter fessier. Grâce à une source de lumière, le chirurgien sera capable de positionner l’implant derrière le muscle grand fessier afin d’obtenir une augmentation des fesses homogène et sans risque de sentir l’implant au touché.

La durée de l’intervention est normalement d’une heure.

En cas de lipofilling/transfert de graisse, le plus souvent le chirurgien réalise une liposuccion : le patient sera donc positionné d’abord sur le dos et ensuite sur le ventre.

Pour l’injection de graisse ; il n’est pas nécessaire de faire des cicatrices, parce qu’à l’aide des canules spécifiques, le chirurgien est capable d’injecter la graisse au travers d’une petite incision.

La durée est variable entre une heure et demie et 3 heures selon les dessins établis avant l’intervention et le nombre de zones du corps où il faudra prélever la graisse.

 

La chirurgie des fesses est plus douloureuse que les autres chirurgies : l’utilisation de l’implant fessier donne une grosse augmentation de volume, pourtant le patient aura du mal, comme avec une lombalgie, pour marcher pendant une dizaine de jours. Contrairement au sens commun, il n’y aura pas de souci pour la position assise. Naturellement, le sport sera interdit pendant un mois.

En cas d’augmentation des fesses par lipofilling, la douleur sera presque absente au niveau des fesses, mais les zones traitées avec la liposuccion seront douloureuses pendant quelques jours.

E

Augmentation fessier : suites opératoires

Je conseille de rester à la clinique une nuit après l’intervention, afin de bien traiter la douleur immédiatement et pouvoir partir le lendemain une fois la douleur contrôlée.
Les cicatrices d’une augmentation des fesses par implant sont souvent peu visibles et de bonne qualité. Il est très important de garder une bonne hygiène de vie personnelle.

 

Le patient ne doit pas partir seul(e) de la clinique, une personne doit le raccompagner, de préférence en véhicule personnel ou en taxi (évitez les transports en commun).

 

Après l’intervention :  il sera normal de somnoler tout l’après-midi

Il faut rester allongé sur le ventre, mobiliser les pieds et les jambes de temps en temps pour limiter les risques de phlébite.

 

Le patient sera très fatigué(e) la première semaine

 

Recommandations 

  • Préférer les vêtements amples et confortables les premières semaines

 

Reprise des activités

  • Les douches sont autorisées dès le premier jour
  • La reprise du sport se fait vers 2 mois, de façon progressive

Ce qui est normal :

  • la fatigue, intense la première semaine et qui peut durer un mois
  • L’œdème (gonflement) qui disparaît au bout de 3 mois
  • Les ecchymoses (bleus) qui disparaissent en 3 semaines
  • Une sensation de tension et dureté en attendant que les tissus s ‘assouplissent

Quand s’inquiéter

  • En cas de fièvre (plus de 38°) avec une grande plaque rouge et chaude sur une fesse (infection)
  • En cas d’écoulement abondant et nauséabond (infection) •
  • En cas de douleur au niveau du mollet (phlébite), d’essoufflement (anémie, embolie pulmonaire

 

Les risques de la chirurgie de fesse

En pratique, la grande majorité des augmentations fessières réalisées dans les règles se passe sans aucun problème, les suites opératoires sont simples et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s de leur résultat. Pourtant, parfois, des complications peuvent survenir au décours de l’intervention, certaines inhérentes au geste chirurgical et d’autre spécifiquement liées aux implants.

 

Cependant, il n’est pas rare que des imperfections localisées soient observées, sans qu’elles constituent des réelles complications :

  • Ces imperfections concernent notamment la cicatrice qui est parfois un peu trop visible, adhérente, voire asymétrique ou ascensionnée. Cette cicatrice peut, dans certains cas, s’élargir, s’épaissir, voire se transformer en chéloïde.
  • De petits excès cutanés latéraux sont parfois constatés,
  • Quelques irrégularités dues à la lipoaspiration peuvent persister.

 

Ces imperfections de résultat sont en règle générale accessibles à un traitement complémentaire : « retouche » chirurgicale réalisée sous anesthésie locale ou anesthésie locale approfondie à partir du 12ème mois post-opératoire, en ambulatoire.

En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces effets indésirables, sans toutefois les supprimer complètement.

Photos augmentation fessier avant-après

Le Docteur Loreto vous présente quelques photos avant-après des interventions réalisées pour visualiser l’incidence de la chirurgie.

Docteur Federico Loreto

Le Docteur Loreto est spécialiste de la chirurgie de la silhouette, et particulièrement de la chirurgie des fesses (augmentation fessier, implant fessier, lipofilling fessier).

Il vous accueille au sein de son cabinet dans le 16ème arrondissement de Paris pour établir avec vous un protocole de soins qui correspondra à votre morphologie et vos souhaits.

Vous souhaitez obtenir un avis ou des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à le contacter par mail.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 8

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Une question sur la chirurgie des fesses ? Le Docteur vous répond.

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Loreto, il vous répondra dans les meilleurs délais.

2 Commentaires

  1. Yambele bombe legon

    Bjr j emerai savoir combien coûte l augoumentatoin fessier svp

    Réponse
    • Docteur Federico Loreto

      Bonjour,
      merci pour votre message.
      L’augmentation fessiers est possible avec plusieurs techniques. Selon la forme de votre corps et la taille de la personne, trois méthodes sont possibles : injection d’acide hyaluronique, injection de la graisse du patient et implants fessiers. Selon aussi le désir de la patiente et la taille des fesses souhaitée une méthode est meilleure que l’autre.
      Les injections de Hyacorp( injections hyacorp) ont un effet naturelle, arrondissant les fesses et la taille. Le prix est entre 2000 et 5000€.
      La graisse et les implants donnent un résultat plus généreux et plus important. Avec ces interventions la patiente peut changer taille de pantalon. Le prix est entre 6500€ et 7500€. Pour plus des détailles cliquez sur le lien :

      N’hésitez pas en cas de question medicale
      Cordialement
      Dr Loreto

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *