Brachioplastie à Paris (ou chirurgie des bras)

La prise de poids importante oblige avec le temps les personnes concernées à perdre du poids. Heureusement, avec un peu d’effort, les patients parviennent à retrouver un poids normal. Le problème est que le résultat esthétique de l’amaigrissement n’est pas beau et le patient qui a grossi en paie les conséquences pour toujours. Une des conséquences est l’excès de peau au niveau de bras parfois accompagné par un excès de graisse localisé. Le patient est très demandeur pour une intervention, soit pour des raisons esthétiques soit en raison du frottement gênant de la peau : la brachioplastie.

La brachioplastie, plastie des bras ou lifting des bras permet d’éliminer cette condition avec en général un très bon résultat esthétique.

Dans certains cas, l’excès cutané est une condition qui n’est pas liée à la prise de poids, mais davantage à la qualité des tissus. Dans ce cas, l’assurance maladie ne prend pas en charge l’intervention.

La cicatrice est cachée au niveau intérieur du bras et le résultat est souvent définitif si le patient est capable de garder un poids stable dans le temps.

E

Les indications de la chirurgie des bras / brachioplastie

L’association entre la lipoaspiration et le lifting cutané permet en général de bien corriger l’excès cutané et de graisse avec un bon résultat esthétique au niveau du diamètre des bras.

Les patients ne sont pas forcément en surpoids, c’est souvent le contraire, mais ils présentent un excès cutané et de graisse localisé qui ne part pas, malgré la pratique du sport et un régime.

La seule solution est la chirurgie : la brachioplastie. La peau perd de son élasticité, restant flasque et visible.

Il est primordial de comprendre que les candidats à cette chirurgie sont des gens qui ont déjà entamé cette démarche d’amaigrissement et qui ont un poids stable depuis au moins un an.

E

Brachioplastie : quand faire l’intervention ?

La brachioplastie est souvent peu douloureuse et n’est pas trop contraignante.

La chose la plus importante est d’obtenir une belle cicatrice, il faut donc limiter le plus possible sa sollicitation.

Il est bien de choisir une période calme et d’avoir une semaine sans travailler, et un mois sans voyager.

Il n’y a pas de gaines prévues pour cette zone, il sera donc suffisant pour garder une bonne hygiène et ne pas mouiller la cicatrice jusqu’à guérison (environ 2 semaines).

E

La consultation de la chirurgie des bras

Il est très important d’établir le défaut et de comprendre le désir du patient. Selon l’importance de l’excès cutané, le chirurgien pourra réaliser une cicatrice très discrète et cachée dans le creux de l’aisselle ou une cicatrice plus longue et plus visible le long de la partie intérieure du bras. La lipoaspiration ne peut pas empêcher d’effectuer une cicatrice afin de retirer l’excès cutanée.

La consultation avec l’anesthésiste est impérative.

Il faut interrompre la pilule une semaine avant et la consommation d’aspirine.

La cigarette peut rendre la cicatrisation difficile et causer des complications. Il est donc important de suspendre la nicotine un mois avant et après l’intervention. Un examen des urines pour le niveau de nicotine est demandé.

E

Brachioplastie : opération

Selon l’importance de l’excès cutané et le désir du patient, le chirurgien peut réaliser trois types de cicatrices afin de redraper la peau tombante. 

La liposuccion est toujours réalisée afin de bénéficier d’un bon résultat esthétique et d’éviter les complications suite à l’endommagement du réseau lymphatique.

 

  • Cicatrice verticale : si l’excès cutané est proche de la racine du bras, le chirurgien avec une traction horizontale peut placer la cicatrice au niveau du creux de l’aisselle, en fixant la peau au tissu profond. Avec cette technique, la cicatrice restera au niveau du creux.

 

  • Cicatrice horizontale : si l’excès cutané descend très bas, l’opérateur est obligé, avec une cicatrice verticale, le long du bras, intérieurement (comment la couture de la chemise).

 

  • Cicatrice en T : pour les cas les plus importants, souvent pour les patients ayant perdu beaucoup de poids, le chirurgien doit réaliser les deux cicatrices précédentes.

 

 

L’intervention n’est pas douloureuse. La durée varie entre 2h et 3h selon la gravité du cas. 

 

Il est important que le patient ne reste pas immobile au lit. Donc il est prudent de rester à l’hôpital, pas plus d’une ou deux nuits.  

Une fois sorti de l’hôpital, le patient, pendant les premières nuits, pourra être gêné au niveau des mains en raison de l’œdème. Après la première semaine, il sera plus à l’aise et pourra effectuer les activités quotidiennes. Le sport devra attendre 6 semaines. Les cicatrices nécessiteront plusieurs mois avant de s’estomper.
L’hygiène de la cicatrice est très importante et il est impératif de garder la cicatrice sèche. Il faut éviter les mouvements qui la mettent en tension.          

Pour les grosses pertes de poids, sous condition d’une entente préalable, l’assurance maladie peut prendre en charge l’intervention.

E

Brachioplastie : risques

Au-delà de l’amélioration esthétique qui est souvent appréciable parfois même spectaculaire en termes de silhouette, la plastie des bras apporte en règle générale à la patiente (ou patient) une amélioration très nette en termes de confort. De plus, cette amélioration fonctionnelle et le mieux-être psychologique obtenus aident la patiente ou le patient dans l’ajustement de leur équilibre pondéral.

Le but de la brachiplastie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, et que vous êtes prêt(e)s à assumer la rançon cicatricielle, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une chirurgie importante et délicate, pour laquelle la qualité de l’indication et la rigueur du geste opératoire ne mettent en aucune manière à l’abri d’un certain nombre d’imperfections, voire de complications.

Cependant, il n’est pas rare que des imperfections localisées soient observées, sans qu’elles constituent des réelles complications :

  • ces imperfections concernent notamment la cicatrice qui est parfois un peu trop visible, adhérente, voire asymétrique ou ascensionnée. Cette cicatrice peut, dans certains cas, devenir élargie, épaisse, voire chéloïde.
  • l’ombilic peut être imparfaitement extériorisé et avoir perdu un peu de son naturel.
  • des petits excès cutanés latéraux sont parfois constatés,
  • quelques irrégularités dues à la lipoaspiration peuvent persister,
  • enfin, en cas de tension excessive au niveau des berges de la suture, une ascension des poils pubiens peut être observée.

Ces imperfections de résultat sont en règle générale accessibles à un traitement complémentaire : « retouche » chirurgicale réalisée sous anesthésie locale ou anesthésie locale approfondie à partir du 12ème mois post-opératoire, en ambulatoire.

En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.

Docteur Federico Loreto

Le Docteur Loreto est spécialiste de la chirurgie de la silhouette, et particulièrement de la chirurgie des bras (brachioplastie ou lifting des bras).

Il vous accueille au sein de son cabinet dans le 16ème arrondissement de Paris pour établir avec vous un protocole de soins qui correspondra à votre morphologie et vos souhaits.

Vous souhaitez obtenir un avis ou des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à le contacter par mail.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Une question sur la chirurgie des bras ? Le Docteur vous répond.

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Loreto, il vous répondra dans les meilleurs délais.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *