fillers injections produits comblement paris fillers chirurgie esthetique paris fillers chirurgien esthetique paris dr federico loreto

Injections de fillers à Paris

Définition du fillers

Le mot vient de l’anglais et définit tout ce qui est capable de combler et d’augmenter le volume. Ce le produit qui a révolutionné la médecine esthétique moderne, permet en quelques minutes de traiter les imperfections du corps et du visage.

Dans quel cas a-t-on recours aux fillers ?

Les fillers permettent de traiter les rides, de combler les parties du corps, d’augmenter le volume. Ils sont utilisés aussi pour les parties intimes : rétrécissement du vagin, grossissement de la verge etc.
Malheureusement, en Europe, il existe trop des produits et de laboratoires qui fabrique les fillers. Il y a donc toujours le risque de se faire injecter des produits qui peuvent donner des problèmes dans le temps.
Heureusement, la nouvelle génération, grâce à l’ancienne, a compris la valeur de l’acide hyaluronique. Il est vrai que ce fillers n’arrive pas à durer 4-5 ans ou plus, comme les produits du passé, mais au moins ils donnent pas les complications comme les autres.
L’expérience nous a appris que la beauté éternelle n’existe pas et que les produits durables dans le temps (permanent ou semi-permanent) sont dangereux, et parfois les patients doivent faire de la chirurgie pour en réparer les complications.
Aujourd’hui, les produits qui ont une bonne réputation et qui ont été sujets d’étude par les spécialistes sont : l’acide hyaluronique, l’hydrossiapatite et l’acide polylactique.

Préparation à une injection de fillers

Déroulement de la (des) première(s) consultation(s) de l’injection

Il est toujours primordial de comprendre le désir du patient. Ensuite, le médecin explique le traitement et le résultat à obtenir. Il ne faut pas croire que les rides disparaîtront, parce que le but de ce traitement est d’avoir un aspect reposé avec quelques rides en moins.

 

Recommandations pré-injection

Il est plus sage éviter la consommation d’alcool et d’aspirine avant l’injection.

injection acide hyaluronique injections produits comblement paris fillers chirurgie esthetique paris fillers chirurgien esthetique paris dr federico loreto

L’injection de fillers

Déroulement de l’injection

Selon les patients et les zones à traiter l’injection d’une ou plusieurs seringues peut durer quelques minutes ou plus d’une demi-heure.

 

Douleurs liées à l’intervention

Parfois selon les parties injectées, le traitement peut être douloureux. Une anesthésie locale (avec une crème) ou une anesthésie loco-régionale (comme chez le dentiste) peut être nécessaire.

 

Durée de l’injection

Très variable selon les nombres des zones à injecter et à la compliance du patient.

Suites d’une injection de fillers

Douleurs suite à une injection de fillers

Dans la majorité des cas, le patient fait son traitement et repart travailler. Mais il est vrai que parfois une ecchymose, un oedème, une rougeur peuvent apparaître. Bien-sûr, ceux-ci sont des effets tout à fait temporaires.

 

Les différentes étapes

Le résultat est immédiat mais il est vrai que avant de le juger il est prudent attendre deux semaines.

Le but de ces injections est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction.
On a vu que la durée d’action est extrêmement variable selon les produits (résorbables ou pas), mais aussi selon les zones à traiter (moins durables sur les lèvres), la technique d’injection, et les patient(e)s en fonction du type de peau, de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil…) et du degré de perfection recherché. Dans la plupart des cas cependant, la correction n’est que temporaire et le traitement devra être renouvelé après quelques mois ou années pour entretenir le résultat.

Informations complémentaires sur l’injection de fillers

Complications éventuelles

Tout acte médical si minime soit-il, comporte un certain nombre d’incertitudes et de risques.

En choisissant un praticien qualifié, formé spécifiquement à ces techniques d’injection et sachant choisir le produit le mieux adapté à votre cas, vous limitez ces risques sans toutefois les supprimer complètement, d’autant plus que la majorité des problèmes potentiels sont inhérents au produit lui-même et aux réactions qu’il peut induire de façon imprévisible :

  • Réactions allergiques : elles étaient essentiellement l’apanage du collagène et devraient être évitées par les tests préalables.
  • Réactions locales post-injections : on a vu que peuvent parfois se rencontrer oedème, rougeur, pâleur, irrégularités, sensibilité, démangeaisons, ecchymoses. Ces réactions ne sont toutefois que temporaires.
  • Poussée d’herpès labial : chez les sujets prédisposés.
  • Réaction inflammatoire aiguë ou chronique : possible après injection secondaire dans une zone ayant déjà été injectée avec d’autres produits, en particulier non résorbables.
  • Granulomes : bien que devenus très rares avec les produits actuels, c’est la complication la plus « classique ». Il s’agit de petits nodules indurés, plus ou moins sensibles, perceptibles au toucher, parfois visibles et inesthétiques, se présentant souvent « en chapelet » le long d’une ligne d’injection. Ils correspondent à une réaction inflammatoire localisée pouvant évoluer par poussées. Ils peuvent apparaître quelques jours à quelques semaines après l’injection.

A l’inverse, les granulomes observés avec les produits non résorbables sont malheureusement plus fréquents, peuvent apparaître plus tardivement (même plusieurs années après l’injection) et sont souvent plus importants et plus durables (parfois plusieurs années).

  • Dyscrhomie / troubles de la pigmentation : des anomalies de la couleur cutanée peuvent localement persister. Souvent discrètes, elles finissent habituellement par s’estomper avec le temps.
  • Complications rarissimes : quelques cas ont été décrits de rougeur persistante plusieurs semaines, d’abcès ou de nécrose cutanée, localisés sur un point d’injection. De très exceptionnels cas de cécité lors d’injections à proximité ont même été rapportés dans la littérature scientifique internationale.

Finalement, il ne faut pas dramatiser les choses en surévaluant les risques, mais simplement prendre conscience qu’une injection de produit de comblement, même apparemment simple puisque non chirurgicale, comporte toujours une petite part d’aléas.

Le recours à un praticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour essayer d’éviter ces problèmes, ou les traiter efficacement le cas échéant.

Il est important que vous notiez soigneusement la nature du produit injecté afin de pouvoir en aviser un autre praticien qui serait éventuellement amené à vous prendre ultérieurement en charge.

 

Prise en charge éventuelle par l’assurance maladie

Le new fill ou acide polylactique est un produit pris en charge, spécifique pour le patient avec une lipodystrophie secondaire au traitement avec le médicament contre le HIV.

 

Autres questions fréquentes

Il est important d’entretenir le résultat, il est donc inutile de faire une injection tous les 4-5 ans.

Vous souhaitez bénéficier d’une injection de fillers à Paris ?

Prendre RDV avec le Dr Loreto

Injection de fillers : autres chirurgies du visage à Paris