L’otoplastie est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

par | 7 juin 2022 | Chirurgie du visage, chirurgie esthétique, chirurgie plastique, Otoplastie

L’otoplastie, intervention visant à corriger les oreilles décollées, poursuit en principe un objectif esthétique. Mais elle peut aussi être considérée comme étant à l’origine d’un retentissement social, qui justifie une prise en charge par la sécurité sociale. Il n’est alors pas nécessaire de faire une demande préalable.

 

Combien coûte une otoplastie ?

 

L’otoplastie est une intervention chirurgicale qui a pour objectif de corriger les oreilles décollées. Pratiquée dès l’âge de six ou sept ans, quand la croissance du cartilage est terminée, elle consiste à inciser l’arrière de l’oreille pour intervenir sur le cartilage et le remodeler.

 

Le coût de cette intervention varie en fonction de plusieurs critères :

 

  • l’étendue de l’intervention : selon les indications, le geste n’est pas toujours le même. Il peut porter sur une oreille seulement ou les deux ;
  • le type d’anesthésie qui a été pratiqué : selon qu’il s’agit d’une anesthésie locale ou générale, le coût sera différent. De même, si une nuit d’hospitalisation a été nécessaire ;
  • l’expérience de l’opérateur et son conventionnement ou non aux tarifs de la sécurité sociale ;
  • le lieu où l’intervention est pratiquée.

 

Dans tous les cas, le chirurgien doit établir un devis détaillé et chiffré.

 

Otoplastie : quel remboursement par la sécurité sociale ?

 

Un remboursement possible, pour les adultes comme pour les enfants

 

Une otoplastie poursuit un but esthétique : améliorer l’aspect des oreilles. En principe, elle ne devrait pas être prise en charge par la sécurité sociale, qui n’intervient que pour les actes à visée fonctionnelle ou réparatrice.

 

Pourtant, l’otoplastie est, dans la très grande majorité des cas, prise en charge dans la mesure où, au-delà de la gêne esthétique, il existe surtout une gêne psychologique.

 

Chez les enfants, les oreilles décollées sont un sujet fréquent de moqueries, voire de harcèlement, notamment à l’école. Au complexe physique que peuvent ressentir les jeunes enfants s’ajoute alors un complexe psychologique et social. Il peut en aller de même chez les adultes pour qui des oreilles décollées peuvent s’apparenter à un véritable handicap dans les relations sociales.

 

Pour cette raison, la prise en charge est assurée par la sécurité sociale sans qu’une demande préalable soit nécessaire. Il est cependant recommandé de demander au médecin traitant, ou au psychologue le cas échéant, de rédiger un courrier attestant de la gêne psychologique et du complexe générés par les oreilles décollées.

 

Une prise en charge partielle ou totale

 

L’étendue de la prise en charge par la sécurité sociale dépend de plusieurs éléments :

 

  • le conventionnement ou non du médecin : si le chirurgien et/ou l’anesthésiste sont non-conventionnés ou en secteur 2, tout ou partie de leurs honoraires sont libres et la sécurité sociale ne remboursera que sur la base des tarifs conventionnels ;
  • l’étendue de l’intervention : généralement, les interventions visant à poser un implant ne sont pas prises en charge ;
  • les conditions de l’intervention, notamment les modalités de l’anesthésie qui peuvent induire des frais qui ne seront pas nécessairement remboursés, y compris par la mutuelle santé du patient.

Qu'avez-vous pensé de cette page ? Notez-la

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 2

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Prendre RDV avec un chirurgien spécialiste à Paris

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *