Tout savoir sur la chirurgie du lobe d’oreille fendu

par | 26 août 2022 | Chirurgie des oreilles, Chirurgie du visage, chirurgie esthétique, chirurgie plastique

Le lobe de l’oreille est une zone fragile, seulement constituée de peau et de graisse. En raison d’un traumatisme ou du port de boucles d’oreilles lourdes, il peut se fendre, souvent verticalement.

Une intervention est alors possible pour reconstituer l’intégrité du lobe : c’est la chirurgie du lobe fendu, une intervention courte, simple, et qui garantit de bons résultats.

 

Qu’est-ce que la chirurgie du lobe d’oreille fendu ?

 

Le lobe est une partie de l’oreille qui n’est soutenue par aucun cartilage. Constitué uniquement de peau, il est plus sensible aux agressions. Certaines d’entre elles peuvent provoquer un lobe fendu.

Il existe essentiellement deux indications à la réalisation d’une chirurgie du lobe fendu :

  • le port de boucles d’oreilles trop lourdes, qui étirent le lobe et élargissent le trou, jusqu’à provoquer une fente verticale disgracieuse qui rend le port de bijoux impossible ;
  • un traumatisme au niveau du lobe, par exemple l’arrachage accidentel de clous d’oreilles.

 

La chirurgie peut donc, selon les cas, porter sur une seule oreille ou les deux.

 

Comment se déroule une chirurgie du lobe d’oreille fendu ?

 

La chirurgie du lobe fendu est une intervention simple : elle se déroule en ambulatoire, sous anesthésie locale, et dure une trentaine de minutes quand les deux oreilles sont concernées.

Le chirurgien incise la peau au niveau de la fente et en réalise la suture avec des fils non résorbables, pour reconstituer l’intégrité du lobe.

Il est possible d’associer, au cours du même temps opératoire, la chirurgie du lobe fendu et une otoplastie, c’est-à-dire une intervention portant sur une autre anomalie de l’oreille : oreille décollée, anomalie du pavillon, etc. Dans ce cas, l’intervention est évidemment plus longue.

 

Otoplastie du lobe fendu : quelles suites post-opératoires et quels résultats ?

 

Le patient sort le jour même de l’intervention, sans pansement. Le retrait des fils a lieu une dizaine de jours plus tard. Le résultat peut être constaté immédiatement.

Les douleurs post-opératoires sont très modérées et facilement calmées par la prise d’antalgiques.

Quant aux cicatrices induites par l’intervention, elles sont très discrètes, voire quasi invisibles, et doivent être protégées du soleil par l’application d’une crème écran total.

Un léger œdème peut être constaté, mais il disparaît rapidement.

Dans les suites, le patient doit respecter certaines précautions pour un résultat optimal :

  • laver soigneusement les cicatrices chaque jour en faisant ruisseler l’eau, sans frotter, et les sécher en tamponnant avec une compresse propre ;
  • attendre un mois avant toute baignade et éviter la fréquentation de lieux chauds et humides (hammam, sauna, etc.).

 

Dans les suites d’une chirurgie du lobe fendu, il est possible de se faire à nouveau percer les oreilles. Mais il faut alors attendre au moins trois mois après l’intervention, voire beaucoup plus, pour ne pas risquer de compromettre le résultat de la chirurgie.

Qu'avez-vous pensé de cette page ? Notez-la

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Prendre RDV avec un chirurgien spécialiste à Paris

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *