La médecine esthétique et la chirurgie du nez sont deux piliers du traitement esthétique de cette région anatomique incontournable du visage.

Il est intéressant de savoir que la chirurgie du nez, en 2017, a été la troisième procédure la plus demandé en Europe avec 220.000 cas. La chirurgie du nez (rhinoplastie) a l’avantage de traiter au même temps l’esthétique et la fonctionne (respiration), mais les patients préfèrent une procédure moins chère avec des suites plus rapides. En conséquence la demande d’injection d’acide hyaluronique pour le nez (rhinoplastie médicale) a explosé rapidement et la majorité des médecins pratiquent cette injection. En revanche il existe encore un débat entre les professionnelles sur les indications, les techniques et sur comment prévenir les complications. L’acide hyaluronique est capable de modifier la structure 3D du nez et de se comporter comment un vrai greffe chirurgical. Son injection est capable de modifier l’aspect du nez sur toutes ses parties (le dos du nez, la pointe et les narines).

 

Les injections

 

Les patients qui demandant cette procédure sont souvent des femmes, qui trouvent le nez disgracieux avec plusieurs défauts résumé ci-dessous :

  1. Nez trop long
  2. Nez trop large (au niveau des lunettes)
  3. Nez non adapté au visage
  4. Le profil avec une bosse
  5. La pointe trop large
  6. Les narines trop grande

 

vectra nez trop long rhinoplastie dr loreto federico chirurgien esthetique paris 16

Nez trop long avec légère bosse

 

Le profil du patient met en évidence le dorsum du nez et la présence d’une bosse. Souvent au niveau du nasion (figure ci-dessous), il y a une grosse concavité qu’il faut penser à combler avec l’acide hyaluronique. Le remplissage permet de mettre sur le même plan la racine du nez avec le dorsum et donc d’obtenir une ligne unique entre la pointe et la racine du nez.

Pour la pointe du nez il faut prendre en considération 4 points (figure ci-dessous) :

  1. La zone au-dessus de la pointe (supratip)
  2. L’angle entre la columelle et la pointe
  3. L’angle entre la bouche et la columelle
  4. La descente de la pointe pendant le sourire

 

schema nez rhinoplastie dr loreto federico chirurgien esthetique paris 16

 

Le supratip doit être concave pour marquer le passage entre le dorsum et la pointe du nez.

L’angle naso-labiale est de 100° sur l’homme et de 105° sur la femme. L’angle entre la pointe et la columelle est de 45°.

Il est important établir avec le patient ce que la rhinoplastie médicale peut corriger ou pas. Il est clair que l’acide hyaluronique n’est pas capable de réduire la taille du nez. Le médecin est capable de créer une illusion en cachant les difformités du nez, mais il n’est pas capable de réduire la dimension du nez (narine, arête nasale ou pointe).

 

Technique

 

Injection du dorsum

Après désinfection cutanée, lee patient est en position demi-assise et l’opérateur se trouve à sa droite. Pour éviter des hématomes le médecin prend la peau de la racine du nez entre index et pouce et il injecte en profondeur, au-dessus de l’os. Sans douleur.

Ça permet de combler la racine du nez et de cacher la bosse.

Souvent 0.4 cc sont suffisants.

Parfois on injecte le long du dorsum jusqu’à la pointe, sans toucher à la partie au milieu pour éviter d’augmenter la taille du nez.

 

Injection de la pointe

Pour corriger l’angle entre la bouche et la columelle l’injection est faite à la base de la columelle, proche de l’os sous-jacent. Ça permettra d’éviter que la pointe du nez tombe quand le patient sourit.

L’injection est faite avec 0.4-5 cc d’acide.

Injection de la pointe : augmenter la projection

Pour obtenir le nez vers le haut avec une pointe fier et belle il faut injecter au niveau du supratip. L’injection au milieu de la pointe de 0.3cc permet de remonter une pointe trop basse et de raccourcir un nez trop long.

 

Résultat

 

Le résultat est immédiat. Une ou deux seringues d’acide hyaluronique permettent de modifier le nez pendant au moins 2-3 ans.

Parfois le nez peut être gonflé ou avoir des bleus pendant 7 jours ; la majorité des patients n’a aucune suite ou marque.

Voici une vidéo d’injection d’acide hyaluronique sur une patiente avec un nez épaté.

 

 

References

 

  1. American Society of Plastic Surgeons. 2017 Plastic Surgery Statistics Report. Available at https://www.plasticsurgery.org/documents/News/Statistics/2017/plastic-surgery-statistics-fullreport-2017.pdf. Accessed November 14, 2018.
  2. Wu S, Pan L, Wu H, et al. Anatomic study of ophthalmic artery embolism following cosmetic injection. J Craniofac Surg. 2017;28:1578–1581.
  3. Toriumi DM, Mueller RA, Grosch T, et al. Vascular anatomy of the nose and the external rhinoplasty approach. Arch Otolaryngol Head Neck Surg. 1996;122:24–34.
  4. Pilsl U, Anderhuber F. The external nose: the nasal arteries and their course in relation to the nasolabial fold and groove. Plast Reconstr Surg. 2016;138:830e–835e.
  5. Moon HJ. Injection rhinoplasty using filler. Facial Plast Surg Clin North Am. 2018;26:23 330.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?