En 2011 une étude réalisée par le laboratoire Allergan a introduit la correction d’une oreille décollée à l’aide d’un implant métallique permanent composé de nickel et de titane. Cet implant, connu sous le nom de Earfold, a la capacité de créer un anthélix lorsque celui-ci est inexistant. Les résultats sont similaires à ceux d’un traitement traditionnel avec une suture. La méthode Earfold a des limites car elle n’est pas capable de traiter une conque profonde et grande. Les patients avec une conque décollée sont obligés de se soumettre à un traitement chirurgical.

Une étude intéressante publiée en 2018 a cherché à définir le niveau de sécurité de cette méthode et analyser les possibles causes de complications.

Il est important de savoir que le taux de complications avec Earfold n’est pas plus élevé que le taux de complications lié à la chirurgie.

 

Technique et méthode

Pour les détails sur le traitement, les avantages et le résultat je vous prie de cliquer sur les liens afin de regarder et lire une explication sur la méthode :

Earfold Paris

Earfold : Faire le point

Vidéo sur la pose d’Earfold

 

Sécurité et complications de l’implant Earfold

L’étude en question a examiné 403 patients qui ont été traités avec l’implant Earfold. Ces patients ont été suivi pendant 5 ans et les effets indésirables observées ont été les suivants :

  • intervention d’otoplastie traditionnelle
  • repositionnement de l’implant
  • extrusion de l’implant earfold
  • infection.

Il est important de souligner que tous les patients avec complications ont été traités et les complications ont été résolues sans conséquences permanentes ni cicatrices.

Lisons les causes et le traitement des complications.

 

Conversion en otoplastie ou ablation de l’implant Earfold

1,2% des patients (5 patients) ont demandé de retirer leurs implants 1-2 ans après la pose de Earfold. Trois patients (2 adultes et 1 enfant) ont demandé une chirurgie de l’oreille parce que le résultat n’était pas satisfaisant. 2 patients ont demandé l’ablation de l’implant parce que insatisfaits du résultat.

 

Repositionnement de l’implant Earfold

La complication la plus fréquente a été une demande de repositionnement de l’implant (17 patients c’est à dire 4,2% ) à cause de sa visibilité sur la peau.

implant earfold non visible earfold paris docteur federico loreto paris chirurgien esthetique visage paris

 

Photo : implant visible, normalement ni la cicatrice ni l’implant ne sont visibles

Voici une photo d’un implant non visible dans le 95% des cas.

repositionnement implant earfold non visible earfold paris docteur federico loreto paris chirurgien esthetique visage paris

 

Le chirurgien a repositionné l’implant avec la même cicatrice. Si l’implant est superficiel ou non en ligne avec le dessin pré établi l’implant peut apparaître sur la peau. Donc le positionnement correct assure la non visibilité de l’implant. Tous les patients ont été traités environ 3 mois après le premier traitement.

 

Erosion ou extrusion d’implants Earfold

L’érosion de la peau est causée par l’implant lui-même qui touche de façon traumatisante la peau. 15 patients (3,7% des cas) ont eu une oreille avec érosion de la peau. La cause est secondaire ou due au tabac ou à une chirurgie ancienne de l’oreille avec endommagement cutanée. Les patients atteints d’érosion cutanée se sont vus proposer le retrait de l’implant, dans l’attente de la guérison cutanée et du repositionnement de l’implant 3 mois plus tard. Tous ont remplacé l’implant avec succès, avec le conseil d’arrêter le tabac ou au moins de le réduire.

 

Infection

7 patients (1,7% des cas) ont eu une infection liée à l’implant Earfold à 10 jours de distance du traitement. 5 de ces 7 patients ont guéri avec une thérapie orale par antibiotique. 2 ont dû retirer l’implant, attendre la résolution de l’infection et après 3 mois repositionner l’Earfold avec succès.

 

Distance entre l’oreille et le crâne

Pour évaluer la durabilité des résultats, les distances entre l’oreille et le crâne (distance hélico-mastoïdiennes pré et postopératoires) ont été mesurées.

La distance moyenne hélico-mastoïdienne préopératoire était de 27 mm par oreille. Immédiatement après le traitement, la distance moyenne hélico-mastoïdienne était de 18 mm par oreille (réduction par rapport à l’inclusion, -9 mm, -34%).

Lors de la dernière visite de suivi (5 ans plus tard), la diminution moyenne de la distance hélico-mastoïdienne par rapport à la ligne de base était de -9,5 mm (-35%), indiquant une réduction stable de la proéminence de l’oreille.

 

Conclusions

Le système de correction des oreilles proéminentes ou décollées avec Earfold est une nouvelle option de traitement pour la correction des oreilles proéminentes dans les cas où la proéminence est principalement liée à un pli anthélique, mal défini ou absent. Il est destiné à être utilisé par des chirurgiens déjà à l’aise avec les techniques d’otoplastie standard. Cette analyse intermédiaire de 403 patients indique que la sécurité de l’implant Earfold est généralement acceptable, avec relativement peu d’événements indésirables nécessitant une intervention.

Il est aussi important de mettre en avant le fait que quelles que soit les complications subies par le patient, le traitement sera toujours sans conséquences permanentes pour l’oreille du patient.

En cas de souci de positionnement de l’implant, il est toujours possible de l’ajuster ou de décider de procéder à une otoplastie chirurgicale.

Autre point très intéressant, l’usage de la nicotine : une raison de plus pour arrêter de fumer. La nicotine (donc la cigarette électronique aussi) a la capacité d’endommager les capillaires cutanés. Etant donné que la peau de l’oreille est fine et peu vascularisée, il n’est pas rare ni surprenant de voir l’implant sous une peau fine et endommagée.

Le résultat obtenu avec l’implant Earfold est permanent mais il peut exister des évènements (accident ou style de vie) susceptibles d’altérer le résultat obtenu avec l’Earfold. Il est important de suivre les consignes du médecin une fois le traitement effectué.

 

Référence

Système de clip implantable au bandeau pour la correction des oreilles proéminentes: analyse de la sécurité chez 403 patients
Norbert V. Kang, Nilesh Sojitra, Sinisa Glumicic, Jacobus A. Vlok, Greg O’Toole, S. Alam Hannan, Walid Sabbagh
Plast Reconstr Surg Glob Open. 2018 Jan; 6 (1): e1623. Publié en ligne le 12 janvier 2018 doi:  10.1097 / GOX.000000000000162

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?