Après l’introduction des injectables en médecine esthétique du visage avec la toxine botulique (plus connue sous le nom de Botox) dans la première moitié des années 1990 et des produits de comblement à base d’acide hyaluronique (HA) d’origine non animale en 1996, l’intérêt pour les procédures mini-invasives pour embellir et rafraîchir le visage a explosé.

Après le visage, la demande de remodelage au niveau du corps s’est à son tour développée depuis 10 ans, avec « comme outils » des acides hyaluroniques spécifiques et du collagène.

Elle s’oriente vers le traitement des mollets, des bras, des pectoraux et des fesses.

L’injection des seins est encore parfois demandée en consultation, mais depuis les études réalisées sur Macrolane (acide hyaluronique) en 2010, l’injection de tout produit dans les seins a été interrompue en raison d’inflammations de la glande mammaire.

 

L’efficacité et la sécurité des injections en vue d’augmenter le volume des fesses, du traitement du pectus excavatum et des jambes ont été largement étudiées et publiées.

De manière générale, la satisfaction des patients est élevée et les complications faibles.

Aujourd’hui les injections d’acide hyaluronique (hyacorp) et les injections d’acide poly-lactique (Sculptra-Lanluma) ont pris une place importante dans le remodelage du corps.

 

Les injections des fesses

 

La demande d’injections pour les fesses a été une conséquence du succès récent du brazilian buttocks lift. Le brazilian buttocks lift (BBL) est devenu très populaire depuis une dizaine d’années. Malheureusement, les taux de complications mortelles (1 sur 3000 cas d’intervention) ont eu raison de cette mode. Avoir des fesses rondes et féminines présente toujours un intérêt grandissant chez les jeunes femmes. Les influenceuses comme par exemple Kim Kardashian ont joué un rôle déterminant.

Aujourd’hui, la grande majorité des patients est à la recherche de traitements peu invasifs, avec des suites simples et un résultat immédiat et durable.

 

Les médecins ont acquis une belle expérience technique depuis 10 ans et sont devenus des experts du remodelage des fesses.

2 molécules sont principalement utilisées :

  • L’acide hyaluronique (Hyacorp)
  • L’acide polylactique (sculptra-lanluma)

Ces 2 produits ont été spécifiquement développé pour le remodelage du corps.

Les patients sont très satisfaits des résultats

 

Différences entre Lanluma/Sculptra et Hyacorp pour le remodelage des fesses

 

Qu’est-ce que Hyacorp ?

Chaque produit présente des spécificités et des indications différentes.

L’acide hyaluronique Hyacorp est indiqué pour le remodelage du corps et du visage. Les résultats sont immédiats.

Il existe 2 versions du produit Hyacorp, l’une destinée au remodelage du visage avec un effet volumateur correspondant aux besoins du visage. Il est constitué d’une molécule résorbable à base d’acide hyaluronique qui sera éliminée par la peau avec le temps (12-24 mois).

L’acide hyaluronique de la version Yacorp destiné au corps présente un pouvoir beaucoup plus volumateur dans le but de créer davantage de volume pour les fesses. Le résultat durera pendant au moins 18 mois.

 

Qu’est-ce que Lanluma / Sculptra ?

Lanluma/Sculptra est constitué d’acide poly-lactique. Cette molécule est capable de stimuler les tissus pour produire du collagène) et donc d’augmenter le volume des fesses et également d’améliorer la qualité de peau (vergetures, cellulite et flaccidité).

 

En pratique le résultat est immédiat avec les injections de Hyacorp (parce que le gel est capable de donner du volume).

Prévoyez cependant 3 mois avant de voir les effets optimums du Sculptra/Lanluma ; Le volume sera immédiat mais les effets de l’acide polylactique seront progressifs au niveau de l’amélioration de la peau, en raison de la stimulation des fibroblastes qui produisent du collagène.

La technique d’injection est la même pour les 2 produits injectables.

Les étapes :

  • Désinfection
  • Dessins de la zone à injecter
  • Anesthésie de la zone
  • Injections du produit Lanluma / Sculptra ou Hyacorp à l’aide d’une canule à bout rond pour éviter les bleus

 

Les suites

 

Le patient injecté avec Hyacorp ou avec Lanluma/Sculptra peut reprendre sa vie quotidienne dès le lendemain du traitement.

Je conseille d’éviter le sport pendant 5 jours pour éviter d’enflammer la zone. Dans certains cas il est intéressant de masser la zone injectée.

Je conseille la prise de doliprane pendant trois jours après l’acte.

 

Les résultats

 

Les résultats sont très naturels et ne sont pas comparables avec la chirurgie (BBL ou implants fessiers).

Les résultats après injection de Hyacorp sont vraiment visibles tout de suite. Les fesses dégonflent cependant un peu après 10 jours (œdème après le traitement). Je dis toujours aux patienst d’attendre 3 semaines avant de juger le résultat.

Les résultats après injections de Sculptra/Lanluma ne sont en revanche pas visibles immédiatement. La zone injectée peut paraitre volumineuse immédiatement après l’injection mais ne correspond pas du tout aux résultats du traitement. En effet au moment de l’injection, j’injecte un mélange de poudre et de sérum physiologique qui n’a aucune consistance mais crée du volume une fois injecté. Prévoir 3 mois avant que l’acide polylactique agisse et offre un résultat stable. En fonction des patients et du volume attendu, une deuxième voire une troisième injection est à prévoir.

Ci-dessous un résultat suite à un seul traitement avec Sculptra. 4 flacons par côté.

injections sculptra lanluma avant apres docteur loreto federico chirurgien esthetique paris 16 specialiste injections fesses

Figure 1 injections sculptra / lanluma

 

Voici un résultat avec 40 seringues au total de Hyacorp dans les fesses.

>>> Lien vers la vidéo des injections de Hyacorp

 

injections hyacorp avant apres docteur loreto federico chirurgien esthetique paris 16 specialiste injections fesses

Figure 2 – Injections Hyacorp

 

Quelle différence entre Lanluma et Sculptra

 

Ces 2 produits sont constitués de la même molécule : l’acide polylactique. Ils sont simplement produits par deux laboratoires différents : Galderma et Sinclair en France.

Leur présentation au niveau flacon est différente.

1 flacon de Sculptra contient 150 mg d’acide poly-lactique.

1 flacon de lanluma contient 630 mg d’acide poly-lactique. Donc 1 flacon de lanluma a le même pouvoir volumateur que 4 flacons de Sculptra.

 

References

 

Complications fatales des techniques esthétiques : la région fessière.Rapkiewicz AV, Kenerson K, Hutchins KD, Garavan F, Lew EO, Shuman MJ.J Forensic Sci. Septembre 2018 ; 63(5) : 1406-1412. doi: 10.1111/1556-4029.13761. Publication en ligne du 21 février 2018.PMID : 29464686 ).

Stabilized hyaluronic acid gel for volume restoration and contouring of the buttocks: 24-month efficacy and safety.

De Meyere B, Mir-Mir S, Peñas J, Camenisch CC, Hedén P.

Aesthetic Plast Surg. 2014 Apr;38(2):404-12. doi: 10.1007/s00266-013-0251-9. Epub 2014 Jan 24.

PMID: 24464121 Clinical Trial.)

(Poly-L-Lactic Acid for Gluteal Augmentation found to be Safe and Effective in Retrospective Clinical Review of 60 Patients.

Durairaj KK, Devgan L, Lee Bs A, Khachatourian Bs N, Nguyen Bs V, Issa Bs T, Baker O. Dermatol Surg. 2020 Oct;46 Suppl 1:S46-S53. doi: 10.1097/DSS.0000000000002598.

PMID: 32976171 Review.)

 

Stein P. La base biologique de l’augmentation induite par Sculptra® (Thèse de doctorat). 2014. Extrait de la base de données du référentiel ;

 

Subcision™ plus poly-l-lactic acid for the treatment of cellulite associated to flaccidity in the buttocks and thighs.

Mazzuco R.

J Cosmet Dermatol. 2020 May;19(5):1165-1171. doi: 10.1111/jocd.13364. Epub 2020 Mar 16.

PMID: 32176410).

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?