Introduction

 

La structure osseuse du visage a un rôle important sur le vieillissement et sur son apparence. Le menton est un point important pour l’harmonie de la face. En cas de mandibule rétrognatique (menton en arrière) le reste du visage peut apparaître trop grand ou trop petit (figure 1). Le traitement des anomalies du menton a un impact très puissant sur l’esthétique du visage.

 

chirurgie genioplastie menton fuyant chirurgien esthetique menton dr loreto federico chirurgien esthetique paris 16

Figure 1 – patiente avec un menton peut proéminent. La patiente a effectué une rhinoplastie avec un bon résultat mais l’harmonie du visage n’est pas respectée

 

La correction de l’apparence du menton peut être réalisée pour des raisons esthétique ou fonctionnelles. Le traitement de ces déformations améliore l’aspect de la bouche, du nez, de l’ovale du visage (jawline) et des lèvres.

L’augmentation de projection du menton peut être effectuée avec des procédures non invasive (médecine esthétique) et/ou chirurgicales.

La méthode de plus en plus fréquente est l’injection d’acide hyaluronique qui est capable de combler et augmenter la projection du menton. Le manque d’intervention et de cicatrice a rendu cette technique très demandée et répandue.

La chirurgie du menton a l’avantage de donner un résultat permanent sans cicatrices visibles. Elle est réalisée avec des implants ou avec des ostéotomies du menton (génioplastie osseuse). Cette technique est capable de modifier toutes les déformations du menton.  

L’abord intrabuccal ou vestibulaire de l’ostéotomie du menton a été décrit pour la première fois par Trauner et Obwegeser. Cela permet d’accéder à l’os sans provoquer des lésions aux muscles ou aux nerves. Cette technique, après l’incision de la muqueuse, comporte une section du muscle mentalis (muscle du menton). Ce muscle doit être suturé à nouveau lors de la fermeture. Ne pas le faire peut provoquer une chute cutanée sur l’implant ou sur l’os avec la typique déformation à « menton de la sorcière ».

La nouvelle génioplastie intra-orale du Dr Loreto offre plusieurs avantages par rapport à l’approche standard. Il évite la section du mentalis, préservant ainsi son intégrité et évitant tout dysfonctionnement musculaire postopératoire. Même les suites deviennent plus simples avec une récupération rapide et sans douleur.

 

operation genioplastie menton avant apres dr loreto federico chirurgien esthetique paris 16

Figure 2 – la patiente a effectué une génioplastie avec le positionnement d’un implant qui a bien équilibré son visage et à exalté le résultat de sa chirurgie du nez. Le profil est maintenant harmonique.

Technique

 

A faire avant la chirurgie

Tous les patients à programmer réalise un scan des os du visage pour planifier l’intervention sur la mandibule. Cela permet de visualiser l’anatomie de l’ovale et la conformation du menton.

 

Intervention chirurgicale

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale et intubation nasotrachéale. Le patient est placé sur la table d’opération en décubitus dorsal. Une anesthésie locale est effectuée avec des injections sur la zone à opérer.

Le chirurgien est placé à la tête du patient. Une incision verticale est pratiquée sur la surface buccale de la deuxième prémolaire en s’éloignant du nerf mental directement vers le périoste. Les papilles dentaires sont alors libérées autour de toutes les dents antérieures de la deuxième prémolaire à la deuxième prémolaire. La deuxième incision de libération verticale est faite.

A partir du site de la première incision verticale, le plan sous-périosté est identifié. La libération des papilles est ensuite réalisée dans ce plan de la deuxième prémolaire à la deuxième prémolaire jusqu’à ce que les deux incisions de libération verticales se rejoignent. Cela se fait à l’aide d’un élévateur périosté restant sous le mental et réfléchissant jusqu’au bord inférieur de la mandibule. Les deux nerfs mentaux sont identifiés et libérés des tissus environnants pour ne pas créer de pression ou de traction.

La mandibule est désormais largement exposée, afin de pouvoir créer la loge pour l’implant à poser.

 

Fermeture

Une fermeture méticuleuse est réalisée en plaçant les papilles dans leur position d’origine à l’aide de sutures chromées 3-0 avec une petite aiguille coupante. Des points de suture en matelas verticaux dans chaque papille sécuriseront la position et empêcheront l’inclinaison de la papille d’un côté ou de l’autre. La fermeture est terminée en plaçant des sutures chromiques 3-0 interrompues dans les 2 incisions de libération verticales ( Fig. 1 ).

 

cicatrice genioplastie menton paris dr loreto federico chirurgien esthetique paris 16

Figure 3 – la suture entre les dents permet de pas avoir des cicatrices sur la muqueuse du vestibule et d’être invisible à l’inspection.

Photo de l’article du Dr Saleh, Eli MD, MSc 

 

Conclusion

 

Ce type d’abord chirurgical présente des avantages important grâce à la simple technique d’incision :

  1. La cicatrice n’est pas visible ni douloureuse
  2. L’incision ne cause pas de perte de sang
  3. Le décollement de la muqueuse est peu traumatisant et invasive

La technique traditionnelle avec l’incision de la muqueuse en plan vestibule et la section musculaire peuvent causer plusieurs complications.

Parfois la cicatrice peut être visible avec une rétraction de la lèvre inférieure et une altération de la fonction musculaire du menton.

Un possible alternatif est l’incision au niveau de l’insertion de la lèvre à la dent, avec donc une incision verticale et ensuite faire une dissection entre les deux muscles mentalis sans les sectionner.

Une étude récente a publié cette technique qui a été effectuée sur plus de 200 patients. Les résultats sont très rassurants et ils ont montré que cette technique est vraiment moins invasive et douloureuse.

En effet la cicatrice est de très bonne qualité sans déhiscence et avec une bonne satisfaction des patients.

Néanmoins il existe des inconvénients :

  1. L’incision et la suture des gencives demandent plus de temps
  2. Le chirurgien doit avoir l’habitude à effectuer la suture des gencives qui parfois peut prendre plus de temps
  3. Il existe le risque d’une rétraction des gencives si le patient a une mauvaise hygiène dentaires.

Encore une fois cette technique permet de respecter les importantes structures du menton et de la mandibule (nerf mandibulaire).

 

Bibliographie

 

Saleh, Eli MD, MSc *; Saleh, Joseph MD  ; Saleh, Benjamin DDS, OMFS 

Chirurgie Plastique et Reconstructrice – Global Open : Avril 2021 – Volume 9 – Numéro 4 – p e3518

Trauner R, Obwegeser H. La correction chirurgicale du prognathisme et de la rétrognathie mandibulaires en tenant compte de la génioplastie. II. Modes opératoires pour la microgénie et la distoclusion. Oral Surg Oral Med Oral Pathol. 1957 ; 10:899-909

 

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?